doublures d’espaces

L’atelier cinq.bis traduit dans une version miniature et olfactive des espaces fantômes et fantasmés.

Brûlés, rasés, vendus, ces lieux inaccessibles s’inscrivent dans la mémoire privée ou collective. L’habitat transposé dans une échelle réduite se construit à partir des données sensorielles, des souvenirs, mais aussi des informations collectées sur internet et aux archives.

Le double miniature s’accompagne d’un parfum — traduction fidèle ou subjective de son odeur d’origine — composé sur mesure en puisant dans la mémoire affective et olfactive de l’ancien occupant.

L’écart entre le réel et l’imaginaire génère des décalages assumés qui, s’ils altèrent les données d’origine, traduisent la transformation intrinsèque à l’interprétation et au souvenir. Il s’agit donc de la création d’espaces narratifs et mentaux uniques à partir du dialogue entre intérieur et intériorité, habitant et habitat.


Fondatrice de l’atelier cinq.bis, Juliette Terreaux est scénographe et plasticienne. Sa démarche artistique vise à donner forme à des espaces disparus, cachés ou mentaux par l’enquête, l’écriture, la vidéo et la restitution en miniature.

Une garçonnière construite mentalement durant son enfance a constitué ses premières recherches (« La chambre secrète, de l’intérieur à l’intériorité » 2016). Elle a par la suite ouvert son champ d’investigation à des habitations fantômes dans les films, à des appartements incendiés (FX of love, 2017 ; « Hoc Erat In Votis », Paris, 2017), puis à des lieux patrimoniaux inaccessibles ou disparus (« 5 bis bis », 2018 ; « Décor funèbre de Marie-Antoinette », 2018).

Depuis 2019, elle collabore avec Ateliermisto, agence de maquettes d’architecture (Brescia, Italie) qui allie des technologies de pointe à un savoir-faire artisanale d’excellence.

julietteterreaux.com


Pôle olfactif

Anne Bouvelle travaille depuis vingt ans au coeur du processus de création de parfums aux côtés de parfumeurs de renom et pour des clients prestigieux. Sa passion et son expérience sont mises au service d'entités désireuses d'élaborer des parfums qualitatifs et de projets sortant des sentiers battus, redonnant à la création olfactive une dimension artistique souvent négligée.

Mazen Nasri est directeur artistique de la maison de parfums Dorin Paris 1780 et créateur du studio olfactif Magique dont la mission est de rendre aux senteurs la place qu’elles méritent. Le studio conçoit des expériences multi-sensorielles uniques en explorant des synergies inédites entre les cinq sens.

contact@cinqbis.fr